Addiction Suisse – Alcool

Alcool: la position d'Addiction Suisse

Rappel des faits

- La consommation d'alcool par tête s'élève à 7.7 litre d'alcool par an.

- 10% de la population boit quotidiennement de l'alcool et environ 11% de  la population adulte boit la moitié de la totalité de l'alcool consommé.

L'alcool et ses conséquences

- environ 250'000 personnes sont dépendantes de l'alcool en Suisse.
- 1600 décès dus à l'alcool par an (voir également notre page statistique: alcool - mortalité)
- environ un demi-million de personnes en Suisse souffrent à cause du problème d'alcool d'un proche, auxquels s'ajoutent environ 100'000 enfants grandissant dans une famille touchée par l'alcoolisme.

Revendications

L'attractivité et l'accessibilité de l'alcool influencent la consommation individuelle. Avec des mesures structurelles, la politique peut contribuer à la prévention. L'efficacité est largement démontrée, en particulier avec des mesures sur les prix, la réduction de l'accessibilité et de la publicité.

Réduction de l'attractivité

-Mesures sur les prix: p.ex. augmentation de l'impôt, imposition des boissons alcooliques selon leur teneur en alcool. Les taxes dédiées agissent sur le comportement des consommateurs et permettent de financer la prévention. La dîme sur l'alcool prélevée sur l'impôt sur l'alcool à 29.- le litre par litre d'alcool pur devrait être adaptée au renchérissement.

Restrictions de la publicité:
-Restrictions dans le domaine de la publicité et du sponsoring (p.ex. interdiction de publicité life style)
-Interdiction des offres promotionnelles (p.ex. happy hours)

Réduction de l'accessibilité (lieux, horaires)
-Le régime de nuit fait partie de ces mesures: Dossier Régime de nuit pour des démarches dans les parlements cantonaux
-L'ancrage légal des achats-tests permet de renforcer la protection de la jeunesse

Politique en matière d'alcool

La loi sur l'alcool date de 1932 et la révision totale de cette loi a été enterrée en 2015 en raison de divergences entre les chambres après des années de débat.

Le 6 avril 2016, le Conseil fédéral a approuvé le message concernant la révision partielle de la loi sur l'alcool (Lalc) en deux étapes. La première inclut les trois points non contestés : l'intégration de la RFA dans l'AFD, la privatisation d'Alcosuisse, qui est le centre de profit de la RFA, et la suppression du monopole que la Confédération détient sur l'importation d'éthanol.

La seconde révision partielle sera réalisée dans les trois à cinq prochaines années, lorsqu'on aura les premières expériences avec la mise en œuvre de la première partie de la révision.  C'est à ce moment-là qu'on discutera d'un ancrage légal des achats-tests.

 

Addiction Suisse, Lausanne 2019

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube
 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print