Alcool :
consommation

Chiffres-clés sur la consommation d'alcool dans la population, ainsi que la quantité, fréquence et consommation à risque.

ic_alcohol@1x

La consommation d'alcool est répandue

Environ 85% des personnes âgées de 15 ans et plus boivent plus ou moins régulièrement de la bière, du vin, du cidre ou des spiritueux.

Consommation d'alcool : Chiffres-clés

Vente d’alcool par habitant

La consommation d’alcool par habitant(e) diminue depuis 2001. La baisse est principalement liée à une réduction de la consommation de vin.

Fréquence de consommation d’alcool

Chez les 15 ans et plus, plus que 8% boivent de l’alcool quotidiennement. Cette part est plus que deux fois plus élevée chez les hommes que chez les femmes. Elle augmente fortement avec l’âge, de 0.6% chez les 15-24 ans à un peu plus de 15% chez les femmes et plus de 36% chez les hommes de 75 ans et plus.

La part de personnes consommant de l’alcool chaque jour a baissé de manière régulière depuis 1992. Cette baisse est plus prononcée chez les hommes que chez les femmes.

Depuis 1992, la part des personnes qui consomment de l’alcool quotidiennement a baissé dans toutes les classes d’âge.

Consommation d’alcool à risque

Plus de 20% de la population suisse âgée de 15 ans et plus a une consommation à risque d’alcool. L’ivresse ponctuelle est la plus répandue (environ 80% des cas de consommation à risque) et est plus fréquente chez les jeunes. A l’inverse, la consommation chronique à risque d’alcool se retrouve essentiellement dans les cohortes plus âgées et augmente avec l’âge. La consommation à risque d’alcool est plus répandue chez les hommes que chez les femmes.

Environ 4% de la population en Suisse âgée de 15 ans et plus a une consommation chronique à risque d’alcool. Il y a relativement peu de différences entre les femmes et les hommes. Le taux de consommateurs et consommatrices est le plus élevé parmi les personnes âgées de 65 ans et plus.

Environ une personne sur six (15.9%) en Suisse a au moins une fois par mois une consommation d’alcool ponctuellement excessive, c’est-à-dire plus de quatre (femmes) ou cinq (hommes) verres lors d’une même occasion. On désigne ce comportement comme ivresse ponctuelle (« binge drinking »). L’ivresse ponctuelle au moins mensuellement se retrouve surtout chez les hommes et chez les jeunes en général.

Consommation d’alcool chez les adolescents

La part des jeunes consommant de l’alcool au moins une fois par semaine a suivi une tendance à la baisse entre 2002 et 2014. Puis elle est restée assez stable jusqu’en 2022, excepté pour les filles de 15 ans, chez qui l’on observe une hausse par rapport à 2018.

Entre 2010 et 2014, la part des jeunes qui se sont senti·e·s vraiment soûl·e·s au moins deux fois dans leur vie avait nettement diminué. Depuis, elle est restée assez stable, excepté pour les 13 ans chez qui une hausse se dessine entre 2018 et 2022.

En savoir plus

  • Focus - Alcool

    Un bien culturel, un bien de consommation et une substance psychoactive

    np_download_3465457_000000
  • Alcool et prévention

    Site web de l’OFSP

    np_download_3465457_000000
  • Aide-mémoire: Consommation d'alcool

    Site web de l’OMS

    np_download_3465457_000000