Addiction Suisse – Pre-drinking
Home » Recherche scientifique » Projets terminés » Pre-drinking

Pre-drinking

Le projet « predrinking » visait essentiellement à étudier l’évolution de la consommation d’alcool des jeunes adultes en soirée, dont le phénomène des « apéros » avant de sortir (à savoir, consommer de l‘alcool dans un cadre privé avant de sortir dans un bar ou une boîte de nuit).
L’étude de terrain s’est déroulée durant les mois d’avril, mai et juin 2010 auprès d’étudiants de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, de l’Ecole Professionnelle Commerciale de Lausanne et de la Haute Ecole Spécialisée de Genève. Surfant sur la vague de la démocratisation des smartphones auprès des jeunes adultes, les auteurs ont imaginé ICAT (Internet-based Cell phone-optimised Assessment Technique), une méthode de collecte de données en temps réel utilisant des questionnaires HTML à remplir dans le navigateur d’un téléphone portable. Ainsi, durant cinq semaines, chaque jeudi, vendredi et samedi soir, les participants recevaient 6 SMS (à 20 h, 21 h, 22 h, 23 h, minuit et à 11 h le lendemain matin) donnant accès au questionnaire internet sur leur téléphone portable. Au total, 276 personnes se sont inscrites et ont complété 10’353 questionnaires lors de 2’412 soirées. Après sélection des soirées complètes, les auteurs ont pu analyser (voir publications ci-dessous) les données de 183 participants qui ont rempli 7’828 questionnaires au cours de 1’441 soirées.
Cette base de donnée unique en son genre a permis par exemple de documenter l’évolution de la consommation des jeunes adultes, heure par heure, les jeudis, vendredis et samedis soir ; l’influence des « apéros » avant de sortir sur le nombre de boissons consommées sur l’ensemble de la soirée et le risque de conséquences négatives ; ou encore le lien entre des caractéristiques propres à l’individu, telles que les habitudes ou les motifs de consommation, et la pratique des apéros.

Publications

Drinking with mixed-gender groups is associated with heavy weekend drinking among young adults. Addiction (2016).

Interactions between drinking motives and friends in predicting young adults’ alcohol use. Prevention Science (2016).

Identifying young people’s drinking trajectories over the course of the evening and implications for prevention. Psychology of Addictive Behaviors (2015).

Do individual or situational factors explain the link between predrinking and heavier alcohol consumption? Alcohol and Alcoholism (2014).

Drinking motives moderate the impact of pre-drinking on heavy drinking on a given evening and related adverse consequences - An event-level study. Addiction (2013).

ICAT: Development of an Internet-based data collection method for ecological momentary assessment using personal cell phones. European Journal of Psychological Assessment (2013).

Drinking before going to licensed premises: An event-level analysis of predrinking, alcohol consumption, and adverse outcomes. Alcohol: Clinical and Experimental Research (2013).

Investigating the drinking patterns of young people over the course of the evening at weekends. Drug and Alcohol Dependence (2012).

Du canapé au bistro - suivi de l’évolution de la consommation d’alcool des jeunes adultes durant les soirées de fin de semaine. Dépendances (2012).

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Informations

Emmanuel Kuntsche
Tél. +41 21 321 29 52
ekuntsche@ich-will-keinen-spamaddictionsuisse.ch


Florian Labhart
Tél. +41 21 321 29 51
flabhart@ich-will-keinen-spamaddictionsuisse.ch

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print