Newsletter aux parents d'Addiction Suisse - Avril 2014


Chers parents,
Les nouveaux médias ont envahi notre vie, offrant de nouvelles possibilités d'interactions et d'échanges de savoirs. Internet se déploie à présent sur de multiples supports, qui vont de l'ordinateur trônant au milieu du salon au smartphone que votre enfant emmène avec lui toute la journée et même, parfois, dans son lit.
En Suisse, 95% des jeunes de 12 à 19 ans possèdent leur propre mobile, 79% ont des smartphones (étude JAMES 2012).
Evidemment, avec un smartphone, le conseil habituel de placer l'ordinateur dans une pièce commune de la maison devient difficile à appliquer.
Alors, comment gérer l'usage du téléphone portable? Comment  les ados l'utilisent-ils? Quelles bonnes raisons de s'y intéresser? Tels sont les points traités dans cette newsletter. 

 

            A l'aide, mon ado passe tout son temps sur son smartphone!

Le sommeil des adolescents

Top

En moyenne, les adolescents dorment aujourd'hui un peu moins de huit heures par nuit, alors qu'ils auraient besoin de neuf heures pour fonctionner correctement. L'utilisation des nouveaux médias y joue un rôle. En effet, le spectre lumineux des écrans active le cerveau, inhibe la mélatonine (hormone du sommeil) et ainsi retarde l'endormissement.
Or le manque de sommeil a des conséquences: baisse de concentration, somnolence diurne, irritabilité, agressivité, et, potentiellement, à long terme, baisse des résultats scolaires, absentéisme. Ce que ne souhaite aucun parent!

  • L'heure du coucher devrait se situer entre 21h et 22h, de façon à garantir neuf heures de sommeil
  • L'usage des écrans (télévision comprise) devrait s'arrêter une heure avant l'heure du coucher. Alternatives possibles: jeux de société, moment de discussion familiale, lecture, dessin, relaxation, etc.
  • Rituel à installer: une heure avant le coucher, tous les appareils électroniques mobiles se retrouvent dans le même panier dans une pièce commune.
  • Eviter les longues siestes et ne pas dormir au-delà de dix heures, même le week-end!
  • Une bande-dessinée sur le thème, réalisée par l'UNIGE et la RTS
   

Les activités liées au portable

Top

Votre ado est toujours sur son téléphone. Mais qu'y fait-il?

A côté des principales fonctions (SMS, montre, téléphone), deux tiers des jeunes de 12 à 19 ans utilisent leur appareil quotidiennement ou plusieurs fois par semaine pour écouter de la musique, surfer sur Internet ou comme réveil.

58% y utilisent les réseaux sociaux, 56% photographient ou filment, 46% y jouent à des jeux vidéo. Environ un tiers des jeunes interrogés visionnent tous les jours ou plusieurs fois par semaine des vidéos, consultent leur messagerie, ou envoient des photos ou des films.

     

Les garçons et les filles

Top

Les garçons utilisent toutes les fonctions du portable plus fréquemment que les filles, notamment en ce qui concerne les jeux et le visionnement de vidéos. (JAMES 2012).
Notons que les garçons sont plus friands de jeux d'action, de sport ou de tirs, tandis que les filles préfèrent les jeux de simulation, intégrant une dimension sociale (ex. Sims). De manière générale, quelque soit le support, les garçons sont 59% à jouer quotidiennement ou plusieurs fois par semaine, les filles sont 19%. Les jeux multi-joueurs (MMORPG), de même que les jeux de tirs ou d'action ont un potentiel addictif plus élevé que les jeux de sports.

     

La recherche a mis en évidence que le mal-être à l'école (peur d'aller à l'école, cours manqués, mauvais résultats, mais aussi faible intégration en classe) est un des facteurs influençant l'apparition d'une addiction aux jeux. De plus, une faible estime de soi est un facteur de risque.
Un outil pour renforcer l'estime de soi: www.estime-de-soi.ch.

L'envers du décor

Top

Le smartphone, on sait l'utiliser, se connecter à Internet, mais que sait-on de l'objet lui-même, de son cycle de fabrication et de recyclage?
Ouvrir la discussion sur le cycle de vie d'un téléphone portable peut amener votre ado à considérer autrement son téléphone.

Voici quelques chiffres clés:
Pour fabriquer 1,8 milliard de portables vendus en 2011, il a fallu plus de 16000 tonnes de cuivre, 6800 de cobalt et 43 tonnes d'or, souvent extraits dans des conditions déplorables, et pour les travailleurs et travailleuses, et pour l'environnement.
Dans le monde, moins de 3% des téléphones portables usagés sont ramenés à des points de recyclage. Beaucoup finissent dans des décharges à ciel ouvert qui contaminent les sols et les populations.
(Téléphone portable: Objet pratique - Pratiques abjectes, Solidaire, n.231, La Déclaration de Berne).

   

A vous de jouer!

Top

  • Intéressez-vous aux activités de votre enfant sur son portable. Dialoguez, partagez, échangez sur les contenus et les habiletés. C'est l'occasion pour votre enfant de montrer ses compétences, valorisez-le!
  • Fixez des "budgets-temps" avec votre adolescent, adaptés et à réévaluer périodiquement.
  • Fixez des espaces d'utilisation (pas pendant les repas, pas dans les toilettes, p.ex.
  • Donnez-lui les règles de sécurité
  • Indiquez-lui ce qui est légal et ce qui ne l'est pas
  • Parlez des contenus problématiques! 2% des filles et 19% des garçons ont déjà reçu des films pornographiques sur leur mobile (JAMES 2012)
  • Parlez du risque de cyberharcèlement
  • Rendez-le attentif au coût des applications et des jeux
  • Renseignez-vous sur le type de jeux auxquels il ou elle joue
  • Valorisez les activités non numériques: sport, sorties avec les amis, musique, lecture, etc.
  • Vous êtes un modèle pour votre enfant: Arrivez-vous facilement à "débrancher"? Montrez l'exemple de manière à garder une cohérence!
   

De nombreuses ressources sont à votre disposition:

Top

Sites internet :

www.jeunesetmedias.ch
www.safersurfing.ch
www.projuventute.ch

Brochures :

  • Surfer, jouer, chatter - en parler avec les enfants et les adolescent-e-s
    Télécharger
    et commander
  • Cybersmart : Informations pour les parents et les personnes à charge d'éducation
    Télécharger
  • Conseils pour utiliser les médias numériques en toute sécurité
    Télécharger
     

Et si plus rien ne va, que c'est le sujet de tous les conflits, n'hésitez pas à faire appel à un-e professionnel-le.

Quel âge pour un smartphone?

Top

Les premiers pas pour découvrir Internet en toute sécurité se font à partir de 9 ans, toujours accompagnés. Une utilisation plus précoce est déconseillée. Expliquez à votre enfant le droit à l'intimité, le droit à l'image et les trois règles d'or: tout ce qui est sur Internet est public, tout y est éternel, et il faut toujours confronter différentes sources d'information.
A partir de 12 ans, votre enfant peut aller seul sur Internet, mais pas sur n'importe quel site, pas à n'importe quelle heure, et de préférence pas dans sa chambre.
En clair: pas de smartphone avant 12 ans, et de 12 à 15 ans, des limitations d'usage.

   
Addiction Suisse est une fondation indépendante. Merci à celles et ceux qui nous soutiennent.

CCP : 10-261-7