Newsletter aux parents d'Addiction Suisse - Mars 2013


Chers parents,
Comment vous sentez-vous quand vous devez parler devant des personnes inconnues ou quand il vous faut refuser une demande ? Qu'éprouvez-vous lorsque vous défendez une opinion contraire, lors d'une discussion ?

Top

La qualité des relations que nous parvenons à développer dépend notamment de notre estime de soi. Il est plus facile, pour une personne qui a une bonne estime de soi, d’établir des relations équilibrées, de trouver sa place dans un groupe ou encore de défendre ses idées.

Une bonne estime de soi est également l’un des moyens de prévenir la consommation problématique de produits psychotropes ou d’autres conduites addictives. Dire non devient alors plus simple, même quand d'autres essaient de persuader d'essayer. Pas besoin de se donner du courage avec de l'alcool avant d'aller à une fête et de rencontrer des amis !

L’estime de soi varie, et il est possible de l’améliorer. Invitez vos jeunes à se rendre sur le site www.estimedesoi.ch, développé en partenariat avec ciao.ch, Lausanne Région et Addiction Suisse. A travers diverses activités, ils pourront mieux se connaître et améliorer le regard qu’ils posent sur eux-mêmes. Ce site propose de nombreux tests, des témoignages, des exercices concrets et même un « thermomètre de l’estime de soi ».

     

L’estime de soi s’apprend depuis tout petit

Top

En tant que parent vous pouvez fortement contribuer au développement de l’estime de soi de votre fille, de votre fils :

  • Montrez à votre enfant l’amour que vous lui portez.
  • On apprend de ses erreurs. Lorsque votre enfant fait des « fautes » ou désobéit, critiquez ses actes, ce qu’il a fait, pas ce qu’il est.
  • N’oubliez pas de le féliciter quand il a réussi quelque chose.
  • Encouragez-le à découvrir des nouveautés, à se lancer.
  • Arriver à relever des défis est important pour l’estime de soi, mais attention ! Ayez des attentes réalistes à l’égard de votre fille, de votre fils. Faites en sorte qu’il ait du plaisir à vivre des succès.
  • Aidez votre enfant à se fixer des objectifs réalistes qu’il peut remplir..
  • Encouragez-le à choisir des loisirs dans lesquels il pourra profiter de ses compétences et se sentir valorisé.
   

L’estime de soi, à renforcer particulièrement à l’adolescence

Top

Pendant cette période de grands changements, les adolescent-e-s se sentent souvent désécurisé-e-s. Etre reconnu par les autres jeunes, faire comme eux et faire partie d’un groupe devient alors très important. Mais, en tant que parents, vous continuez à avoir une grande influence :

  • Vous l’avez remarqué, votre adolescent-e a bien changé et il faut l’accepter…Pas question de tout tolérer pour autant ! Essayez plutôt de comprendre ses motivations, les raisons de ses changements.
  • Votre jeune est une personne à part entière, avec ses propres idées, prenez-le au sérieux. Intégrez-le dans vos discussions et demandez-lui son avis.
  • Montrez à votre adolescent-e que vous l’appréciez, en tant qu’individu, tel qu’il est.
  • Laissez à votre enfant une certaine liberté dans ses choix vestimentaires, ses coiffures. Intéressez vous aux raisons de son style. Se sent-il à l’aise ainsi ou ne fait-il plutôt que suivre la tendance du moment ? Il y a peut-être un compromis à discuter
  • Laissez votre fils, votre fille prendre des responsabilités; vous avez tout à fait confiance en ses capacités, montrez-le lui !
  • Offrez à votre adolescent-e la possibilité de se développer et de mener à bien ses propres projets.
  • Votre jeune a besoin de sentir que vous l’aimez et que cela n’est jamais remis en cause, même quand la tension entre vous est vive !
   

Addiction Suisse est une organisation privée. Merci à celles et ceux qui nous soutiennent.

CCP : 10-261-7