Addiction Suisse – Les caractéristiques de l’usage de drogues dans plus de 30 pays – La Suisse participe à l’enquête en ligne européenne
Home » Actualités » Communiqués de presse

Les caractéristiques de l’usage de drogues dans plus de 30 pays – La Suisse participe à l’enquête en ligne européenne

18 mars 2021, 07:30

Addiction Suisse lance aujourd'hui l'enquête nationale en ligne sur la consommation de drogues. Elle fait partie d'une enquête lancée par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, qui est menée dans plus de 30 pays auprès de consommateurs adultes de drogues.

Consommez-vous des drogues? Combien? À quelle fréquence? Voici quelques-unes des questions de l’enquête en ligne européenne sur les drogues lancée aujourd’hui par Addiction Suisse dans notre pays. S’adressant aux personnes de plus de 18 ans qui ont déjà consommé des drogues, l’enquête européenne de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) vise à améliorer la compréhension des modes de consommation et à contribuer à l’élaboration des futures politiques dans ce domaine.

Cette enquête anonyme — qui repose sur le volontariat pour la participation — sera menée cette année dans 31 pays et en 28 langues. Le déroulement de l’enquête dans notre pays a été confié à Addiction Suisse sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique.

La nouvelle enquête, d’une durée de six semaines, aborde entre autres les aspects suivants : les usages, l’accès aux traitements, l’acquisition de substances illicites et l’impact de la COVID-19 sur la consommation. 

Les enquêtes en ligne permettent de s’adresser directement aux usagers de drogues et de détecter les tendances émergentes. Elles permettent également des comparaisons entre pays. Bien que ces enquêtes ne soient pas nécessairement représentatives de la population générale, lorsqu’elles sont menées avec soin et combinées aux méthodes traditionnelles de collecte de données, elles contribuent à dresser un tableau plus détaillé, réaliste et d’actualité de la consommation et des marchés des drogues en Europe.

Lors d’une première participation en 2016, les données récoltées en Suisse avaient permis, par exemple, d’identifier que la consommation conjointe de Marijuana (herbe) et de Haschich (résine) était surtout le fait des consommateurs réguliers de cannabis, ou qu’un petit groupe de gros consommateurs de cocaïne était responsable d’une large partie de la quantité totale consommée en Suisse. 

Renseignements: 
Frank Zobel
Vice-directeur
fzobel@ich-will-keinen-spamaddictionsuisse.ch
Tel 021 321 29 60

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Porte-paroles

Monique Portner-Helfer
mportner-helfer@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 74
lundi, (mardi), mercredi


Markus Meury
mmeury@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 63
(mardi), mercredi, jeudi, vendredi

Newsletter Addiction Suisse

Lire cette dernière édition
Familles touchées par l’addiction: état des lieux sur les questions de genre - Connaissances et pratiques

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print