Addiction Suisse – Crise du coronavirus et écrans: troisième point de situation d’Addiction Suisse
Home » Actualités » Communiqués de presse

Crise du coronavirus et écrans: troisième point de situation d’Addiction Suisse

14 mai 2020, 09:00

Avec la pandémie de Covid-19, les médias numériques ont gagné en importance; ils sont devenus indispensables dans la vie de tous les jours. S’ils offrent de nouvelles possibilités à certains, ils peuvent présenter un risque pour d’autres, en particulier lorsqu’ils sont utilisés pour échapper aux soucis du quotidien ou au stress psychique. Vous trouverez de plus amples informations sur le sujet dans le nouveau point de situation d’Addiction Suisse à la page www.addictionsuisse.ch/coronavirus

Avec la pandémie de Covid-19, Internet et les écrans ont pris une importance encore plus grande. Ils sont devenus indispensables, que ce soit pour le travail, la formation ou les loisirs. Alors que beaucoup en profitent et améliorent leurs compétences numériques, d’autres courent le risque d’être en ligne encore plus souvent aux dépens d’autres obligations. L’isolement social et l’augmentation du temps passé à la maison peuvent rendre plus fréquentes certaines motivations considérées comme à risque, en particulier l’utilisation d’Internet pour échapper aux difficultés quotidiennes ou au stress psychique. 

Réexaminer son utilisation d’un œil critique

La grande majorité de la population garde le contrôle de sa consommation de médias numériques, même si elle passe davantage de temps devant les écrans en ces temps exceptionnels. Les professionnels conseillent néanmoins de rester vigilants et d’observer attentivement sa pratique dans ce domaine.

Dans la situation exceptionnelle que nous vivons, une petite minorité de personnes risque de développer un usage problématique d’Internet. Les symptômes sont par exemple une prépondérance des activités en ligne sur les autres intérêts et obligations ainsi que la poursuite de l’utilisation malgré des conséquences négatives. Les personnes les plus vulnérables sont celles qui avaient déjà du mal à contrôler leur consommation auparavant. 

L’utilisation des écrans et d’internet est au cœur du troisième point de situation publié dans le cadre de la pandémie; vous y trouverez des observations, des scénarios possibles et des recommandations. Deux autres dossiers ont déjà été publiés, l’un sur les drogues illégales, l’autre sur l’alcool ;  le tabac et les jeux d’argent suivront.

Renseignements: 
Markus Meury, 
Porte-parole, 
mmeury@ich-will-keinen-spamaddictionsuisse.ch,
 tél.: 021 321 29 63

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Porte-paroles

Monique Portner-Helfer
mportner-helfer@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 74
(lundi/mardi/mercredi)

Markus Meury
mmeury@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 63

Newsletter Addiction Suisse

Lire notre dernière édition!

Le fonds d’aide d’Addiction Suisse: une aide directe en cas d’urgence

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print