Addiction Suisse – Annonce: Panorama Suisse des Addictions 2021 - CORONAVIRUS, STRESS ET ADDICTIONS: OSER DEMANDER DE L’AIDE
Home » Actualités » Communiqués de presse

Annonce: Panorama Suisse des Addictions 2021 - CORONAVIRUS, STRESS ET ADDICTIONS: OSER DEMANDER DE L’AIDE

27 janvier 2021, 09:00

La pandémie a également des effets néfastes sur la santé mentale. Pour rendre l’isolement, le stress ou les difficultés économiques plus supportables, certaines personnes se tournent vers l’alcool ou vers d’autres substances. En cherchant du réconfort de cette manière, elles risquent de développer une consommation problématique. Avec la crise sanitaire, de nouveaux groupes à risques voient le jour: les personnes directement touchées par la COVID-19 ou exposées à un risque accru d’infection, à savoir le personnel des services d’urgence, celui de la restauration, des transports publics ou de la vente, de même que les personnes qui ont été gravement malades et leurs proches. Toutes et tous sont particulièrement menacés et pourraient perdre le contrôle de leur consommation d’alcool, de tabac, de drogues, de médicaments ou encore de leur pratique du jeu d’argent.

Lorsque les problèmes s’installent, la honte fait souvent obstacle à la recherche d’aide. Les personnes concernées ne devraient pas être abandonnées à elles-mêmes; de nombreuses offres de soutien existent dans chaque région. Addiction Suisse exhorte les personnes en difficulté, mais aussi leurs proches et leurs employeurs à faire appel à une aide professionnelle dès que possible. Si une telle démarche dénote un certain courage, elle est fondamentale pour limiter les conséquences négatives à long terme.

Le Panorama Suisse des Addictions 2021 fait le tour des pratiques de consommation; il se penche sur les processus politiques en cours et aborde les défis que la crise sanitaire soulève dans le domaine des addictions. Il présente par ailleurs les mesures de prévention nécessaires à court et moyen terme.

Embargo: 10 février, 5 h

Si vous souhaitez interviewer ou avoir un entretien avec l’un-e de nos expert-e-s, n’hésitez pas à nous contacter dès maintenant. Le dossier de presse est disponible sur demande dès le 3 février. Merci de respecter l’embargo.

Vos interlocuteurs-trices

Les expertes et experts d’Addiction Suisse répondent volontiers à vos questions 

le mardi 9 février ou sur rendez-vous

Grégoire Vittoz, directeur: politique et produits du tabac

Frank Zobel, vice-directeur: drogues illégales

Liliane Galley, responsable du secteur Prévention 

Luca Notari, chef de projet Recherche: jeux d’argent

Marina Delgrande Jordan, cheffe de projet Recherche: internet et écrans

Gerhard Gmel, chef de projet Recherche: alcool

Contact et renseignements généraux:

Markus Meury, porte-parole (me-ve)

Monique Portner-Helfer, porte-parole (lu-me)

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Porte-paroles

Monique Portner-Helfer
mportner-helfer@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 74
lundi, (mardi), mercredi


Markus Meury
mmeury@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 63
(mardi), mercredi, jeudi, vendredi

Newsletter Addiction Suisse

Enfants de parents dépendants: une souffrance accentuée par la pandémie
Lire cette dernière édition

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print