Addiction Suisse – Alcool: les préférences de la population suisse
Home » Actualités » Communiqués de presse

Alcool: les préférences de la population suisse

08 mars 2016, 10:00

image © pixabay

La bière représente plus de la moitié de l’alcool consommé par les jeunes, surtout le week-end. Avec l’âge, la part du vin augmente: c’est la boisson alcoolique la plus consommée en Suisse. Qui boit quoi et quand? Les réponses du Monitorage des addictions.

Le vin est la boisson alcoolique la plus populaire. Près de 60% de l’alcool pur consommé en Suisse l’est sous forme de vin (mousseux et champagne inclus). Puis viennent la bière (30%), les spiritueux (5%), les apéritifs ou les cocktails (3%), enfin les alcopops ou prémix (environ 1%). Une fois de plus, on constate que les hommes boivent sensiblement plus d'alcool que les femmes. Le dernier rapport du Monitorage des addictions sur la consommation de boissons alcooliques spécifiques détaille les préférences de la population suisse. Complémentaire aux chiffres des ventes publiés par la Régie fédérale des alcools, l’enquête fournit des informations sur la consommation par type de boisson, en fonction de l’âge, du sexe et de la région linguistique.

Les jeunes préfèrent la bière: chez les 15 à 24 ans, plus de la moitié de l’alcool pur consommé l’est sous forme de bière. Par rapport aux autres groupes d’âge, les jeunes boivent aussi plus souvent des spiritueux, des cocktails et des alcopops. Avec l’âge, la part du vin augmente nettement (15 à 19 ans: 16%; 75 ans et plus: 84%), alors que celle de la bière et des autres boissons alcooliques diminue sensiblement (15 à 19 ans: 53%; 75 ans et plus: 11%).

La consommation se concentre en grande partie durant le week-end: elle dépasse d’au moins 60% celle de la semaine et comporte proportionnellement plus de spiritueux et de bière que de vin. Ce sont surtout les classes d’âge jeunes qui consomment nettement plus d’alcool pendant le week-end que durant la semaine. Plus ils avancent en âge, moins les Suisses boivent d’alcool pendant le week-end. Par contre, ils en boivent davantage durant la semaine.

Guère d’évolution depuis 2011

La situation n’a que très peu varié entre 2011 et 2015. Les femmes ont consommé proportionnellement plus de vin en 2015 qu’en 2011 (2011: 69%; 2015: 78%) et donc moins de bière (2011: 17%; 2015: 11%). Chez les hommes, les proportions sont restées stables.

La Suisse romande largement en tête

Les données les plus récentes du Monitorage des addictions confirment qu’on consomme dans l’ensemble plus d’alcool et surtout plus de vin en Suisse francophone et en Suisse italophone qu’en Suisse alémanique. Le vin représente 56% de la consommation d’alcool en Suisse alémanique et 69% en Suisse romande.

Le Monitorage suisse des addictions est un projet de recherche de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Sa réalisation a été confiée, entre autres, à Addiction Suisse.

Addiction Suisse est un centre de compétences national dans le domaine des addictions. Elle est active dans la recherche, conçoit des projets de prévention et s'engage pour une politique de santé. Le but de notre ONG est de prévenir ou d'atténuer les problèmes issus de la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou liés aux jeux de hasard et à l'usage de l'internet.

Renseignements:
Corine Kibora
Porte-parole
ckibora@ich-will-keinen-spamaddictionsuisse.ch
Tél.: 021 321 29 75

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Porte-paroles

Monique Portner-Helfer
mportner-helfer@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 74
(lundi/mardi/mercredi)

Markus Meury
mmeury@ich-will-keinen-spamsuchtschweiz.ch

Tél: 021 321 29 63

Newsletter Addiction Suisse

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print