Home » Recherche scientifique » Méthamphétamines

Méthamphétamines en Suisse

Le projet "Nouvelles Tendances dans le domaine des Drogues illicites (NTD)" réalisé par Addiction Suisse, avec le concours de fedpol et le soutien de l'OFSP, analyse des phénomènes émergents en combinant des données provenant des domaines de la santé et de la sécurité. Il cherche à mieux comprendre les caractéristiques de l'offre et de la demande, ainsi que les dynamiques qui les lient, pour décrire un phénomène et les risques potentiels qui lui sont associés.

L'objet de ce premier rapport est la méthamphétamine, une substance qui, durant les vingt dernières années, a été associée à des problèmes de santé publique dans différentes régions du Monde(Asie, Moyen-Orient, Amérique du Nord, Océanie, Afrique du Sud, etc.). Plus récemment, une hausse et diversification du marché a été rapportée en Europe, notamment dans les pays scandinaves, autour de la République Tchèque (où la méthamphétamine est produite et consommée depuis plusieurs décennies) et en Grèce. Les développements en Allemagne, dans les régions frontalières avec la République Tchèque, ont aussi fait craindre une diffusion de la méthamphétamine, et particulièrement de sa forme cristalline, vers la Suisse.

Pour examiner la situation en Suisse, les données d'enquêtes et de statistiques existantes ont été réunies et examinées lors d'un workshop interdisciplinaire réunissant des chercheurs et professionnels de différents domaines. Plusieurs mini-enquêtes ont  aussi été menées auprès de professionnels  de première ligne (médecins, intervenants sociaux, policiers) et d'usagers visitant un forum internet.

La réunion et analyse des données ne montre pas de développement majeur concernant l'offre et la demande de méthamphétamine en Suisse, et suggère que son usage reste limité à des groupes de consommateurs de taille restreinte et souvent proches des principaux canaux de distribution: des salons de massage et commerces asiatiques. L'étude révèle cependant que nous avons encore aujourd'hui, près de vingt ans après l'arrivée des pilules thaïes, une certaine méconnaissance de cet univers. Elle montre aussi qu'une légère hausse de la consommation de méthamphétamine, due à un nouveau produit (Crystal) et à des sources d'approvisionnement alternatives(frontière germano-tchèque  mais aussi internet), est plausible. Il ne semble toutefois pas y avoir une demande significative pour cette substance dans les conditions actuelles du marché des drogues en Suisse.

L'existence de réseaux de distribution en Suisse et de petits groupes d'usagers qui comptent des personnes jeunes invitent cependant à rester vigilant. Il n'est ainsi pas exclu que des "vagues" limitées de consommation se développent autour des principaux lieux d'importation, de revente et de consommation en Suisse. Une pénurie ou une baisse de la qualité d'autres substances, notamment du MDMA, de l'amphétamine et de la cocaïne, pourrait éventuellement y contribuer.

Zobel, F., Schneider, C. (fedpol), Marthaler M., 2015 Nouvelles Tendances dans le domaine des Drogues (NTD):  La méthamphétamine en Suisse, Lausanne: Addiction Suisse 

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Publications

Rapports de recherche à télécharger (2013-2016)

Vous trouvez une liste de toutes les publications de la recherche d'Addiction Suisse dans la base de données SAPHIR

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print