Home » Faits et chiffres » Produits à inhaler

Produits à inhaler

Nombre de drogues, telles l’héroïne et la cocaïne, peuvent être inhalées ou "sniffées", mais ne sont pas à proprement parler des "produits à inhaler". On entend ici par "sniffer" l’inhalation volontaire de vapeurs, d’aérosols, de gaz et autres substances volatiles afin d’en obtenir un effet enivrant. Très souvent, ces substances volatiles sont issues de solvants organiques. Sont également inhalés divers produits utilisés à l’origine en médecine pour les narcoses (gaz hilarants, chloroforme ou éther) ainsi que des médicaments tels le nitrite d’amyle (appelé "poppers" par les usagers) utilisé pour traiter des affections cardiaques. Bien que se différenciant par leur structure chimique et ayant une action différente, ces produits sont pris d’une seule et même manière.

Lors de l’inhalation, leurs vapeurs ne sont pas simplement inspirées, mais profondément inhalées dans les poumons par voie buccale ou nasale. C’est pourquoi le terme sniffer ne comprend pas le fait de respirer des solvants volatils tels qu’il en existe dans l’environnement, par exemple sur les lieux de travail.

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube

Publications

Focus - Produits à inhaler
Environ 3% des écolières et écoliers de Suisse ont expérimenté les produits à inhaler. Les substances, les effets et les risques sont décrits dans ce focus.

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print