Home » Faits et chiffres » Cyberaddiction » Effets et risques

Effets et risques

Il devient évident que l’usage de ces nouveaux médias peut entraîner des problèmes et que certains sites et activités en ligne présentent un fort danger d’utilisation excessive.

Sur le plan psychosocial, un usage pro- blématique se manifeste par une perte de contrôle, avec des répercussions négatives sur les relations sociales, les loisirs et les performances scolaires et professionnelles. Trois domaines surtout sont connus pour être une source potentielle d’addiction:

  • les jeux en ligne (concernent surtout des jeunes gens)
  • la communication en ligne, dont les «chats» (concernent surtout des femmes)
  • les sites de sexe et de pornographie (concernent probablement plutôt les hommes jeunes).

Les risques d'un usage excessif

Surfer de manière compulsive peut entraîner divers problèmes.

Ce qui est valable pour d’autres activités vaut également ici: plus on passe de temps sur Internet, moins il en reste pour d’autres domaines de l’existence, avec le risque de compromettre les relations sociales, le développement des compétences sociales et les performances scolaires ou professionnelles. Certaines formes d’utilisation peuvent également entraîner de graves problèmes d’argent.

La santé physique peut elle aussi être touchée. On a constaté des défauts de la posture, des problèmes liés à une alimentation désordonnée, des maux de tête ou des problèmes de vue.

L’addiction peut s’installer. Comme pour toute dépendance, le passage de l’utilisation non problématique à l’usage excessif, puis à l’usage compulsif, est insidieuse.

Les jeunes risquent particulièrement de développer une dépendance, car leur lobe frontal, responsable de la régulation du comportement et des émotions, n’est pas encore complètement développé. C’est pourquoi ils n’arrivent pas vraiment à se contrôler et ont besoin du soutien des adultes.

Les contenus influencent eux aussi les usagers et peuvent représenter un risque, en particulier les contenus dangereux pour la jeunesse, qui peuvent avoir des répercussions négatives sur le développement social et psychosexuel.

Cyberaddiction: définitions

A ce jour, il n’existe pas de terme généralement admis pour nommer la dépendance à Internet. On parle, entre autres, d’«usage pathologique d’Internet», de «dépendance à Internet», de «dépendance en ligne», de «cyberdépendance» ou de «cyberaddiction».

La notion de cyberaddiction conviendrait parce qu’elle souligne que la constante interactivité avec les réseaux de communication numériques est un aspect déterminant de la dépendance.

La cyberaddiction est une dépendance sans substances (pas de consommation de substances psychoactives). L’effet provient de certaines transformations biochimiques dans le corps déclenchées par le comportement excessif.

Sur la base des expériences faites en pratique, le concept de dépendance est de plus en plus admis. Mais dans les systèmes de classification officiels (ICD-10, DSM-IV), la cyberaddiction n’apparaît toujours pas comme un trouble à part entière.

Les caractéristiques d’une dépendance en ligne sont, notamment, un usage compulsif d’Internet, une perte de contrôle de son utilisation, une augmentation du temps passé sur l’ordinateur, des intérêts qui se limitent à Internet, des symptômes comme par exemple la nervosité lorsque Internet n’est pas utilisé (syndrome d’abstinence), et le fait de continuer à l’utiliser malgré les conséquences négatives. Tous ces signes ne doivent pas être présents pour que l’on parle de cyberaddiction.

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube
 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print