Home » Actualités

Sport propre et fair-play : les jeunes trouvent ça «cool»

08 mai 2012, 10:00

A la demande de Swiss Olympic, Addiction Suisse a évalué le programme «cool and clean» auprès des jeunes. Ce programme de prévention, le plus important dans le domaine du sport en Suisse, vise à inciter les jeunes à la performance et au fair-play tout en prévenant l’abus d’alcool, de tabac et de cannabis. «cool and clean» semble efficace: les jeunes qui y participent sont moins souvent ivres et consomment plus rarement du snus. Ils ont également une attitude plus critique vis-à-vis des substances et du dopage.

Les jeunes qui participent à «cool and clean» prennent cinq engagements. Ceux-ci portent sur la réussite sans dopage, la renonciation au tabac et au cannabis, la consommation responsable d’alcool, la réalisation de leurs objectifs sportifs et le comportement fair-play. En 2011, Addiction Suisse a réalisé pour la troisième fois une évaluation auprès des jeunes. Celle-ci analyse les réponses d’environ 2500 jeunes pratiquant un sport de loisir et celles de plus de 320 jeunes talents du sport d’élite. Il en ressort que la notoriété du programme et des engagements s’est renforcée au fil des ans. La grande majorité des jeunes a une attitude positive vis-à-vis des engagements. «Nous estimons qu’il s’agit là d’une condition indispensable pour pouvoir intéresser les jeunes et les responsables d’équipe au programme «cool and clean» et aux messages de prévention qu’il véhicule», explique Matthias Wicki, collaborateur scientifique et auteur de l’étude à Addiction Suisse.

Des effets bénéfiques

Il apparaît clairement que «cool and clean» a des effets bénéfiques. Ainsi, les jeunes participant à «cool and clean» sont moins souvent ivres et consomment plus rarement du snus que ceux qui n’y participent pas. L’étude d’Addiction Suisse montre par ailleurs que les participants ont une attitude plus critique vis-à-vis du dopage, comme de l’alcool, du tabac et du cannabis. Quant aux entraîneurs et aux champions sportifs, ils assument un rôle important de modèle et sont souvent bien placés pour inciter à un comportement souhaitable. Les résultats de l’étude montrent que ce sont en particulier les discussions au sein de l’équipe qui sensibilisent aux méfaits du dopage et de la consommation de substances et qui renforcent le fair-play et l’esprit d’équipe.

Un large programme de prévention

Selon Swiss Olympic, plus de 80 000 jeunes pratiquant un sport de loisir (associations et stages sportifs) participent à «cool and clean». Chez les jeunes talents du sport d’élite, l’objectif fixé a été dépassé, avec plus de 9600 participants. Le programme de prévention «cool and clean» s’engage depuis 2003 en faveur du fair-play auprès de la génération montante du sport d’élite. En 2006, Swiss Olympic a étendu le programme à l’ensemble des jeunes sportifs. Ceux de 10 à 20 ans pratiquant un sport en Suisse dans le cadre d’une organisation représentent le principal groupe cible. Le programme «cool and clean» est financé par le Fonds de prévention du tabagisme. L’étude d’Addiction Suisse concerne exclusivement le volet pour la jeunesse du programme « cool and clean » et de son évaluation.

Addiction Suisse recommande de poursuivre ce programme de prévention, lequel constitue une approche de prévention globale qui renforce les compétences sociales des jeunes. L'auto-détermination et la disposition à accepter de prendre des responsabilités sont promues, tout comme la capacité de développer des relations sociales sans avoir recours à l’usage de substances psychoactives. Les adultes qui encadrent les sportifs sont formés pour identifier les jeunes en difficulté à un stade précoce, afin de pouvoir réagir de manière adéquate. Par ailleurs, ce programme propose des mesures essentielles dans le contexte du sport, comme la promotion de manifestations sportives et des terrains de sport sans fumée.

Le rapport complet: Evaluation des Präventionsprogramms «cool and clean» bei Jugendlichen – Breitensport und Talents. Le rapport contient également des résultats non encore publiés de l’enquête de 2009.

Description du projet «cool and clean»

Renseignements:
Ségolène Samouiller
Porte-parole
ssamouiller@ich-will-keinen-spamaddictionsuisse.ch
Tél.: 021 321 29 84

Addiction Info Suisse devient Addiction Suisse. Plus d’informations sur notre site Internet.
(L’étude partielle sur «cool and clean» auprès des jeunes en 2011 a été réalisée sous l’ancien nom d’Addiction Info Suisse).

Imprimer la pageEnvoyerRSS

Notre dernière newsletter

Cliquez sur le lien ci-dessous pour afficher notre dernière newsletter :

Nouveautés d'Addiction Suisse - Septembre 2014

Rapports de monitorage

Les rapports de monitorage d'Addiction Suisse présentent les tendances de consommation et politiques en matière de dépendances en Suisse et en Europe: 

Le rapport de Frank Zobel et Mark Marthaler offre une vue d'ensemble des modèles de régulation de par le monde et de leurs développements les plus récents:
"Du Río de la Plata au lac Léman: nouveaux développements concernant la régulation du marché du cannabis"

 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print