Home » Aide et conseil » Trop, c'est combien ?

Trop, c'est combien ?

Alcool, cannabis et autres drogues 

En principe, on peut affirmer que le risque zéro n’existe pas. Même le fait de consommer une seule fois peut entraîner diverses complications – parfois mortelles selon les circonstances – en fonction de  la quantité absorbée et de l’état psychique et physique de la personne.

Les risques varient selon le produit mais aussi selon la personne, son mode de consommation et ce qui l’incite à user d’un produit.

  • Alcool: Afin de se prémunir contre les risques et de préserver leur santé, les hommes adultes en bonne santé ne devraient pas boire plus de 2 (jusqu'à max. 3) verres standard, les femmes adultes en bonne santé ne devrairent pas boire plus de  1 (jusqu'à max. 2) verre(s) standard par jour. "Une personne qui boit occasionnellement un peu plus devrait en rester à quatre (femmes) voir cinq (hommmes) verres standard". Il est de plus recommandé de renoncer à l'alcool durant au moins deux jours dans la semaine. Vous trouverez une explication sur les ce qu'on entend par verres standards sur le site www.consommationdalcool.ch.
  • Pour toutes les autres substances psychoactives, une estimation de consommation à faible risque est plus difficile à faire. Un principe: moins on consomme, plus on évite les problèmes.
  • Dans certaines situations, on devrait totalement renoncer à la consommation d'alcool ou d'autres drogues: lors de la conduite d’un véhicule, au travail, en cas de maladie, ou pendant la grossesse.

Vous trouverez davantage d’informations sur diverses substances psychoactives dans notre série « Focus ».

Internet, jeux de hasard et autres comportements compulsifs

… Je joue depuis la première à des jeux vidéo sur PC. Et j’aime particulièrement les MMORPGs, beaucoup trop : il n’est pas rare que j’y passe 10 heures par jour. Je suis harcelée à l’école, c’est pourquoi je fuis la réalité pour trouver un équilibre. Dans WOW, je me sens puissante et forte, dans la vie, je me sens faible et je doute de moi. Je suis très timide et je n’ose pas aller vers les autres… (Tiré d’un forum Internet)

Il est impossible de fixer une sorte de cote-temps à partir de laquelle on pourrait affirmer qu’un comportement devient pathologique. Le plus utile, pour déterminer si problème il y a, c’est de s’interroger sur l’importance qu’a prise cette habitude dans la vie de l’intéressé-e. Si elle est devenue prépondérante, si elle a tendance à supplanter les anciens intérêts, si la personne commence à négliger ses obligations, c’est que son comportement est problématique. Il en va de même si le but qu’elle recherche est de calmer ses tensions intérieures.

Vous trouverez davantage d’informations sur la dépendance aux  jeux de hasard dans notre série "Focus"
Vous trouverez davantage d'informations sur la cyberaddiction dans notre série "Focus".

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube
 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print