Home » Aide et conseil » Rechute

Rechute

5 mois sans alcool un coup de stress et voilà je me sens mal, je suis un peu ivre après 2 verres et surtout je me sens moche et j'ai peur j'ai très peur de ne pas y arriver...j'ai besoin d'aide ce soir,  je me bagarre depuis des années je fais tout ce qui faut sauf ce soir aidez moi (tiré d’un forum sur internet)

Avec toutes les addictions, qu’il s’agisse d’alcool, d’autres substances ou de comportements excessifs comme les jeux de hasard, la rechute est possible. Cela arrive à la plupart de celles et ceux qui essaient de changer. Comme la dépendance s’est mise en place petit à petit, rien d’étonnant à ce qu’on ne s’en sorte pas du jour au lendemain. Donnez-vous du temps ! Une rechute, ce n’est pas la fin du monde. C’est juste le signe que vous en êtes en plein apprentissage. Pas de quoi avoir honte ni vous sentir coupable. D’autant plus que ces sentiments négatifs pourraient contribuer à vous faire replonger.
Ce qui compte, c’est de comprendre pourquoi cette rechute a eu lieu, afin d’être mieux préparé aux écueils à venir. Il est bien évident que personne ne souhaite craquer. Mais ce peut être l’occasion d’apprendre quelque chose et s’avérer une chance à saisir.

Le plus important, en cas de rechute, c’est de redresser la barre au plus vite. Tout n’est pas perdu ! Réfléchissez à ce qui pourrait vous aider, ou qui. Certains trouvent un appui parmi leur entourage, d’autres dans des groupes de soutien, d’autres encore auprès d’un centre de consultation ou chez leur médecin. 

Vous trouverez d’autres informations à ce sujet dans notre brochure intitulée «Rechute…». Elle s’adresse autant à la personne concernée qu’à ses proches. Bien qu’elle soit consacrée aux problèmes liés à l’alcool, son contenu s’applique également à d’autres problématiques d’addiction.

Imprimer la pageEnvoyerRSSYouTube
 
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print